Valmondois

Le bien vivre
Accueil » Menu Principal » Découvrir Valmondois » Valmondois dans un réseau international

Valmondois dans un réseau international

Cittaslow, Valmondois à l'heure internationale

Logo Cittaslow

Depuis plusieurs années, nous souhaitons inscrire notre village dans un réseau international d’échanges, aussi bien dans le cadre de la solidarité que de la culture, du tourisme et de l’environnement.

Nous avions envisagé de nouer des jumelages avec d’autres communes en Europe ou au delà mais le coût de ces jumelages est fort élevé et cela nous a dissuadé d’entreprendre cette démarche.

Récemment, une nouvelle association s’est constituée en Italie qui, très vite, a fédéré de nombreuses communes partout dans le monde autour de principes environnementaux et d’une certaine philosophie de l’existence, tentant de résister aux effets pervers de la dimension trop rapide et brutale du monde moderne. Cette association s’appelle Cittaslow. Le réseau réunit 168 villes à ce jour et s’étend dans 25 pays. Elle regroupe déjà quelques communes en France. Après avoir largement communiqué avec ces communes, nous avons décidé en Conseil municipal, de présenter la candidature de Valmondois pour rejoindre ce réseau.

Pour intégrer cette association, nous avons dû remplir un dossier de candidature, exposant nos principales réalisations en matière d’environnement et de développement durable et rappelant les objectifs que nous nous fixons dans ces domaines. Notre dossier a été examiné pendant plusieurs mois et j’ai reçu au début de l’année 2013 la confirmation que notre adhésion a été acceptée par le conseil international de Cittaslow. C’est pour nous une fierté d’être ainsi la première commune d’Ile de France à intégrer cette association. Et nous souhaitons que d’autres communes, notamment au sein du PNR du Vexin ou de la CCVOI, nous rejoignent dans cette démarche.

Parmi les 70 recommandations que notre commune s’engage à respecter, certaines sont déjà à l’œuvre : mise en valeur du patrimoine urbain historique, création de places publiques où l’on peut s’asseoir et converser paisiblement, développement du sens de l’hospitalité chez les commerçants, etc

D’autres nous conduisent à des engagements à plus long terme en associant d’autres communes pour atteindre ces objectifs : règlements visant à limiter le bruit, développement de la solidarité intergénérationnelle, développement des productions locales, développement des transports en communs, etc

Cittaslow a fait de la lutte contre la « malbouffe » le symbole d’un certain art de vivre : je suis fier, dans ce domaine, d’être le maire d’un village qui compte trois restaurants de qualité.

Cette association n’a rien d’une « auberge espagnole » (elle est plutôt italienne d’esprit !) mais elle vaudra à proportion des efforts que nous accomplirons pour tenir nos objectifs. C’est donc avec confiance, et tourné vers l’avenir que le conseil municipal, lors de la séance du 13 avril dernier, a mandaté Pascal Gasquet et Sylvie Floris pour le représenter à l’assemblée générale de Cittaslow à Ismir en Turquie, en juin prochain où sera officiellement remis à nos représentants le label de notre adhésion.

Bruno Huisman

www.cittaslow.org
http://cittaslowfrance.blogspot.fr/